Les points patimoniaux particuliers de Termes - La visite du château de Termes

Aller au contenu

Le plan vous aide à localiser les divers points explicités dessous. Les icones du plan renvoient directement à la fiche relative.

LES MAISONS INONDEES

Sur votre sentier, entre le parking et le village... un panneau noir matérialise les ruines d'une maison. C'est le témoignage de la terrible inondation de septembre 1892. Cette année là, le niveau de la rivière est monté de plus de 3 mètres, détruisant cette maison construite en 1887 par Frédéric VIE et dont il reste encore le four à pain à la voûte en tuiles (que vous pouvez voir), ainsi que la porcherie, petit local voûté à côté de la maison.

La photo est postérieure.

LES NIVEAUX DE CRUE

Le long de "la promenada", au niveau de l'angle de l'immeuble ancien le plus haut du village, vous serez certainement surpris des indications des hauteurs d'eau relevés au cour des épisodes de crue.

Il faut toutefois savoir que cette grande maison a été, avec d'autres, "reculée" lors de l'aménagement de la traversée routière du village, en 1904. En effet, ladite "maison Pous", du nom du maire et plus grand propriétaire et viticulteur de la commune, était initialement plus large de 3 à 4m !

Cela explique en partie l'inondation catastrophique de 1892 : en plus de la déforestation massive, le lit de la rivière "Sou" était bien plus étroit à la hauteur du village, d'où la montée d'eau constatée.

Mais vous le voyez, malgré ce réaménagement, il peut encore arriver que l'eau monte sur la route... Habitants et autorités sont prévenus, et préparés !


LA FONTAINE AU PONT

L'appellation locale de "fontaine" peut être rediscutée à loisir, mais toujours est-il qu'un robinet d'eau potable est installé là, tandis qu'encore de nos jours, les promeneurs à cheval peuvent faire se désaltérer leurs montures au niveau de l'abreuvoir à gauche, réalisé d'un bloc !

Arrivez-vous à situer et lire ceci :
20 mai 1855 RM ?

MAISON SIMON et MOULIN

Face au village, sur l'autre rive du sou, sur votre gauche si vous empruntez le pont carrossable, vous identifiez ces 2 maisons.

La petite est actuellement une résidence secondaire, mais reste connue comme "le moulin". Les réaménagements ont totalement masqué ce souvenir, mais la fonction de moulin à eau est à mettre en relation avec l'arrivée du "béal", le canal d'irrigation des jardins en amont. Remarquez d'ailleurs l'arc en tuf entre les 2 maisons.

La grande maison aux volets verts sert actuellement de local technique à la municipalité. Connue du nom de son dernier propriétaire privé, la "maison Simon" pourrait, selon les scénarios de développement touristique, être récupérée pour l'agrément des touristes... (Réflexion toujours en cours... !).


LES COUVERTES

Deux ruelles piétonnes du cœur de village sont donc "couvertes". Elles sont non loin l'une de l'autre, dans la partie ouest du village. La plus visible domine un espace de pique-nique, près de la route. Ces architectures sont relativement typiques des petits ensembles villageois où l'espace foncier se trouve être rare et précieux. Remarquez le sous-plancher en bambou en levant les yeux !



LES ARTISTES TERMENAIS

Actuellement, la promenade dans le village vous permettra la découverte de l'exposition de Frédérique Fourquet (Photo d'une de ses oeuvres).

Mais parmi la population estivale de Termes, notamment les résidents secondaires, il est possible de trouver d'autres artistes :
Monique Jordan et Michel Genty, peintres.
Bernard Haupt, sculpteur.
Jean-Marie Loubry, chansonnier.

Et d'autres : voyez certaines compositions dans le village !

La visite de Termes.
Grâce à votre soutien.
Merci !
Retourner au contenu